Née le 11 septembre 1877 à Cosne-d’Allier (Allier), tuée par les Allemands d’une balle perdue le 13 août 1944 à Commentry (Allier) ; victime civile.

Fille d’Amable, journalier, et de Jeanne Beaumont, Rosalie Hérodet épousa le 25 juin 1901 à Louroux Hodement (Allier), Jean Cassier, domestique agricole. Elle habitait 4 place du champ de Foire à Commentry en 1944 et était veuve.
Le 33 août 1944 une patrouille allemande d’une douzaine d’hommes passait rue Christophe-Thivrier à Commentry lorsqu’elle essuya les tirs de deux motocyclistes.
Les soldats réagirent en tirant plusieurs rafales un peu au hasard et touchèrent Rosalie Cassier qui décéda quelques instants plus tard.
Trois autres passants furent blessés.
Elle n’a pas été reconnue "Mort pour la France".
Son nom figure sur le monument aux Morts de Commentry.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 516 : correspondance sur crimes de guerre. — Georges Rougeron, Histoire de Commentry et des Commentryens, éditions des Cahiers du Bourbonnais, 1987. — Généanet. — État-civil Commentry.

Eric Panthou

Version imprimable