Né le 28 avril 1894 à Amont-et-Effreney (Haute-Saône), massacré le 16 septembre 1944 à Amont-et-Effreney ; cultivateur ; victime civile.

Jules Pernot était le fils de François Joseph et de Marie Julienne Romange, tous deux cultivateurs au hameau d’Esmourey. Il était célibataire et exerçait le métier de cultivateur au lieu-dit "Esmourey", à Amont .
Il fut exécuté par les troupes d’occupation le 16 septembre 1944 dans des circonstances qui ne nous sont pas connues et décéda en son domicile, à Amont.
L’acte de décès fut dressé le 18 septembre sur la déclaration de Marcel Gustin, cultivateur, domicilié à Amont.
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Faucogney-et-la-Mer (Haute-Saône).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur la plaque commémorative 1939-1945 et le monument commémoratif, à Faucogney-et-la-Mer et sur le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).
Sources

SOURCES : Général Pierre Bertin Résistance en Haute-Saône, liste des fusillés page 293, Dominique Guéniot éditeur, Langres, 1990. — Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable