Né le 3 avril 1923 à Glanges (Haute-Vienne), mort le 12 juin 1944 à Sussac (Haute-Vienne) ; résistant des FFI.

Henri Nardoux était le fils de Louis, métayer, né en 1887 à Glanges, et de son épouse Jeanne née dans la même commune en 1896. Il avait une sœur prénommée Germaine née en 1914.
Résistant, il trouva la mort dans un accident à Sussac le 12 juin 1944. C’est dans cette commune que Georges Guingouin avait établi le PC des FTP qu’il commandait et il serait logique que Henri Nardoux ait appartenu à cette formation. Cependant son nom n’apparaît pas dans le rôle des effectifs des FTP de la Haute-Vienne en ligne sur Mémoire des Hommes.
Il obtint la mention Mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom est inscrit à Sussac sur une stèle commémorative, sur le monument aux Morts de Saint-Méard et à Limoges sur le Monument commémoratif aux Morts pour la Libération du Jardin d’Orsay.
Notice provisoire.
Sources

SOURCES : MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 106893 et Vincennes GR 16 P 440070 (nc). — Archives départementales de Haute-Vienne en ligne, recensement de 1921 à Glanges.

Dominique Tantin

Version imprimable