Né le 6 juillet 1903 à Saint-Trivier-sur-Moignans (Ain), massacré le 11 juin 1944 à Relevant (Ain) ; cultivateur ; victime civile.

Jean-Claude Perraud était le fils de Benoît et de Philomène Deloin, tous deux cultivateurs.
Le 11 juin 1944, Jean-Claude Perraud, cultivateur, fut désigné à tort comme résistant par un jeune de 15 ans interrogé par les Allemands. Comme François Métras qui se trouvait dans la même situation, il fut immédiatement exécuté.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Saint-Trivier-sur-Moignans (Ain).
Sources

SOURCES : dossier AVCC Caen AC 21 P 385756 (nc).— Fonds du service du Mémorial de l’oppression et de la délégation régionale du Service de recherche des crimes de guerre ennemis, 3808 W 104. — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 72.— Mémoire des Hommes.— État civil (acte de naissance).

Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable