Né le 14 juillet 1913 à Lyon IIe arr. (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon), grièvement blessé le 31 août 1944 à Pusignan (Isère, aujourd’hui Rhône) et mort à l’hôpital de Bourgoin (aujourd’hui, Bourgoin-Jallieu, Isère) ; régleur ; résistant FTPF

Maurice Trouillet était le fils de Jean, Louis, manœuvre, et de Claudine, Marie, Mélanie Trouillet, son épouse.
Il épousa Joséphine, Marcelle Viviant le 11 mars 1933 à Vénissieux (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon).
En 1944, la famille habitait 6 rue Bergonier à Villeurbanne (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon). Maurice Trouillet exerçait la profession de régleur.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du Bataillon FTP-MOI "Carmagnole".
Il participa à l’insurrection de Villeurbanne et se replia le 26 août vers l’est avec ses camarades FTP-MOI et des combattants des Milices patriotiques. À Pont-de-Chéruy (Isère), son unité fusionna avec celle des maquisards d’Aiguebelette-la-Bridoire (Savoie) commandée par Baptiste Saroglia, pour constituer le bataillon Henri Barbusse.
Le 31 août 1944, Maurice Trouillet fut mortellement blessé lors du combat qui eut lieu à Pusignan (Isère, Rhône depuis 1967), entre le bataillon Henri Barbusse et une unité de plusieurs centaines de soldats allemands.
Transporté à l’hôpital de Bourgoin, (aujourd’hui, Bourgoin-Jallieu, Isère), il y décéda à 12 heures 15.
Maurice Trouillet obtint la mention « Mort pour la France ».
Deux dossiers portant son nom existent au service historique la Défense à Vincennes, mais les informations lacunaires du site Mémoire des hommes ne permettent pas de les attribuer.
Son nom figure sur le monument aux morts de Villeurbanne, sur la stèle commémorative des combats à Pusignan, sur le monument commémoratif au Bataillon FTP-MOI Carmagnole-Liberté, place Sublet à Vénissieux et sur la stèle FFI de Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône).


Voir : Pusignan, 31 août 1944
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 169901 (nom : Troullet, nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 579191 et GR 16 P 579192 (nc) ; GR 19 P 69/39. — Mémorial GenWeb.— Mémoire des hommes. — Geneanet. — État civil.

Jean-Luc Marquer

Version imprimable