Le maquis de Mussy-Grancey devenu maquis Montcalm fut attaqué par l’ennemi le 2 août 1944 et livra combat pendant trois jours laissant plus de cinquante morts sur le terrain, tués au combat ou exécutés.

Le maquis de Mussy/Grancey était dirigé par le commandant Marceau et le lieutenant-colonel Émile Alagiraude, alias Montcalm dans l’Armée secrète. Alagiraude était auparavant à la tête du Comité de Libération des Prisonniers de Guerre de Troyes (CPLG). Le maquis comptait 200 hommes à sa création le 20 juin 1944 après le débarquement de Normandie et il était commandé par Marceau. Le 2 août 1944, les effectifs étaient montés à 1 080 hommes armés, équipés et encadrés et répartis en 6 compagnies. Il devint un important maquis dont la superficie couvrait la moitié de celle du Vercors, situé dans un massif boisé entre le fleuve Seine et la rivière Ource, à la jonction de trois départements (Aube, Côte-d’Or et Haute-Saône). Il était organisé en deux parties, le maquis principal dont l’effectif était de 800 hommes avec le PC du commandant Alagiraude et un maquis secondaire avec 200 hommes cantonnés à la ferme de Réveillon dans la partie Nord entre Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) et Mussy-sur-Seine (Aube).
Le 2 août 1944 à 7 heures du matin, près de 5000 soldats allemands de la Feldkommandantur et de la Gestapo de Troyes commandés par le général Schramm et l’obersturmführer Wiegand passèrent à l’attaque et encerclèrent le maquis. Le commandant Montcalm prévenu la veille des préparatifs allemands avait organisé ses forces. Les maquisards résistèrent à l’ennemi pendant un jour et une nuit. Dans la matinée du 2 août une colonne allemande attaqua la ferme de Réveillon. La 5e compagnie du capitaine Chériot livra combat pendant trois heures avant de décrocher. Vers dix heures le PC du maquis principal fut dangereusement menacé. Le commandant Montcalm mena lui-même une contre-attaque qui surprit l’ennemi. À la fin de cette première journée, cinq résistants avaient été tués mais le maquis avait tenu bon.
Le 3 août dès six heures du matin, l’ennemi lança une attaque encore plus violente que la veille et à 9h30 du matin, le PC donna l’ordre de décrochage vers la seule voie de retraite encore disponible vers le sud, Villers-Patras en Côte-d’Or. L’évacuation se fit dans l’ordre et à l’insu de l’ennemi. Le général Schramm réorganisa ses troupes pour contre-attaquer à deux reprises le 3 dans la soirée et le 4 au matin, mais en vain car le maquis avait disparu. L’ennemi avait eu de nombreuses pertes et la bataille de Mussy-Grancey était une victoire pour l’armée secrète mais le maquis avait cependant subi des pertes importantes. Les rescapés se regroupèrent pour continuer le combat et beaucoup d’entre eux furent tués lors de la libération de Troyes à la fin du mois d’août. La mémoire de ce maquis est exposée dans le Musée de la Résistance de Mussy-sur-Seine, à Mussy-sur-Seine et un monument commémoratif est érigé au bord de la route entre Mussy-sur-Seine et Grancey-sur-Ource.
Liste des tués au combat :
AMBRAZÉ Camille, Fernand Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
BAILLY René, Jean Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
BALABAN Dussan Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
BROUILLARD William, Henri Mussy-sur-Seine (Aube) 4 août
BUET Gilbert, Henri Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
CHANTEREAU François, Robert, Paul Verpillières-sur-Ource (Aube) 2 août
CHASTRE Bernard, Marie, Auguste, Ambroise Essoyes (Aube) 4 août
CHATRON Gilbert, André, Gaston Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
CHENU Raymond, Marcel, Roland Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
COURTALON Robert, Julien Mussy-sur-Seine (Aube) 2 août
DANGIN ou DANJIN Hubert, Lucien Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
DANGIN ou DANJIN Michel, Louis Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
FRESNE Jean, Aimé, Mari Mussy-sur-Seine (Aube) 2 août
FROMONOT Fernand, Désiré Les Riceys (Aube) 3 août
HADJ Ali Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
HUBERT Gilbert, Maurice Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 3 août
LADROIT Robert, Théophile, Alfred Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 3 août
LAFONTAINE Henri, Émile, Joseph Charrey-sur-Seine (Côte-d’Or) 3 ou 4 août
LEBLANC Lucien, Marcel, César Mussy-sur-Seine (Aube) 2 août
LOLLIOT Jacques, Albert dit Jackie Charrey-sur-Seine (Côte-d’Or) 3 août
LUTIN Roger Charrey-sur-Seine (Côte-d’Or) 3 août
MANSUY André, Pierre, Louis, Armand Essoyes (Aube) 2 août
MARGOT Bernard, Gaston Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 3 août
MAZURE Robert, Paul, Marcel Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
NEUTS Louis, Aimé parfois orthographié NEITZ Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
PIAT Robert, René, Daniel Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 3 août
ROUSSEY Gaston, Marcel, Georges Courteron (Aube) 3 août
ROUX André Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
SEILER Roger, Serge Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
TINTOR Dussan Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
TRUSGNACH Albert Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
VANDAËLE ou VANDAËL Louis, Alfred Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
VOCORET Pierre Mussy-sur-Seine 2 août (Aube)
Inconnu 2 Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
Liste des exécutés sommaires :
ASSENCAO José Villers-Patras (Côte-d’Or) 5 août
BARBE Olivier, Gabriel Mussy-sur-Seine (Aube) 4 août
BARBIER Pierre Essoyes (Aube) 3 août
BECK André Bar-sur-Seine (Aube) 5 août
BROUYARD Robert, Fernand, Honoré Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
COLIN Raymond, Pierre, Arthur Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 2 août
FLEURIGEON André, Henri Bar-sur-Seine (Aube) 5 août
GILBERT Maurice, Alexandre Essoyes (Aube) 2 août
GUEVRY Roger, Pierre Essoyes (Aube) 3 août
JALLIOT Robert, Louis Essoyes (Aube) 3 août
JANUEL Louis, Joseph Bar-sur-Seine (Aube) 5 août
KREITER Serge, Georges Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
LECLERC Georges, Raymond Bar-sur-Seine (Aube) 5 août
LOCTIN Fernand Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
MAITROT Arthur, César Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
MOUILLEY Georges, Eugène Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
POIRIER Georges, Émile Essoyes (Aube) 3 août
ROMMELAERE Joseph, Marcel Essoyes (Aube) 3 août
SIMODE Henri, Jacques Grancey-sur-Ource (Côte-d’Or) 3 août
THÉVENIN Raymond, André, Lucien Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août
VERDELET Daniel, Élie Mussy-sur-Seine (Aube) 3 août 1944
 
Nota bene : Une monographie en tous points similaires est consultable depuis la liste des lieux d’exécution de l’Aube
Sources

SOURCES : Article du journal Le Bien Public à l’occasion du 20e anniversaire de La bataille de Mussy-Grancey (2, 3, 4 août 1944).— Musée de la Résistance en ligne 1940-1945 EMPLACEMENT DU PC DU MAQUIS "MONTCALM", MUSSY-SUR-SEINE (AUBE).—
Divers Sites Internet sur le maquis et la bataille de Mussy-Grancey.— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable