Né le 19 juin 1918 à Charmes (Vosges), mort en action le 12 septembre 1944 à Charmes ; résistant.

Maurice Génin était le fils d’Henri, Prosper et de Rose, Suzanne Blaise, son épouse.
Il entra dans la Résistance au Groupe Lorraine 42. Il fut tué au combat lors des combats de rues qui eurent lieu pour la Libération de Charmes (Vosges) que les Allemands évacuèrent après un violent bombardement de l’artillerie alliée le 12 septembre 1944.
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Charmes.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument commémoratif du Groupe Lorraine 42, à Vigneulles (Meurthe-et-Moselle), sur le monument aux morts 1939-1945 et la stèle commémorative du groupe Lorraine 42, à Charmes (Vosges).
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 192294 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 250529 sans mention d’homologation (nc).— Wikipédia Charmes (Vosges).— Mémoire des hommes.— Mémorial genweb. — Geneanet

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable