Né le 4 septembre 1908 à Corrençon (aujourd’hui Corrençon-en-Vercors, Isère), sommairement exécuté par les Allemands le 31 juillet 1944 à Villard-de-Lans ; exploitant forestier ; résistant de l’Armée secrète, homologué interné résistant (DIR).

Léon, Joseph, Alfred Gauthier était le fils d’Alfred, bûcheron, et de Clémence Girard, son épouse.
Il épousa Rosa, Juliette, Fernande Dodos.
Ils habitaient rue Vaucanson à Villard-de-Lans (Isère) où Léon Gauthier était exploitant forestier.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère.
Fait prisonnier, il fut sommairement exécuté par les Allemands le 31 juillet 1944.
Le corps fut trouvé le 5 août 1944 au lieu-dit "Fenat" à Villard-de-Lans.
Léon Gauthier obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué interné résistant (DIR).
Il est enterré au cimetière de Villard-de-Lans.
Son nom figure sur le monument aux morts de Villard-de-Lans, sur une stèle érigée au lieu-dit "Les Jarrands" et la plaque commémorative, station 4 du chemin de croix, à Villard-de-Lans.


Voir : Villard-de-Lans
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 247514 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen, AC 21 P 189380 (nc) et AC 21 P 612815 (nc). — Mémoire des hommes. — Geneanet. — Mémorial GenWeb. — Musée de la Résistance en ligne — État civil

Jean-Luc Marquer

Version imprimable