Né le 17 octobre 1918 à Rumilly (Haute-Savoie), exécuté le 10 juin 1944, au plateau du Revard, commune Les Déserts (Savoie) ; boucher ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Marius Lansard était garçon boucher à Aix-les-Bains (Savoie).
Membre de l’AS, il répondit au mot d’ordre de mobilisation du chef de secteur et rejoignit le plateau du Revard vers le 7 juin 1944. Dans la nuit du 9 au 10 juin, l’occupant lança une attaque contre les volontaires rassemblés sur le plateau. Marius Lansard fut vraisemblablement capturé avant d’être exécuté, comme le laisse supposer les informations contenues dans le rapport légiste établi par la police le 13 juin 1944 (mâchoire fracassée, blessure par balle au larynx). Toutefois les circonstances de sa mort sont difficiles à établir. Le rapport cité plus haut signale la dépouille de Marius Lansard parmi celles des victimes du chalet du Crau. Johannès Pallière lui indique Marius Lansard parmi les victimes de l’attaque de la station du Revard.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué soldat FFI.
Son nom est inscrit sur le monument 1939-1945 à Aix-les-Bains et sur le monument du Revard à Pugny-Chatenod.
Les Déserts, Pugny-Chatenod : Le Revard (Savoie), 10 juin 1944
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Savoie, 961 W 31. — AVCC, Caen, 21P 68741 (nc). — SHD, Vincennes, 16P 337020 (nc). — Johannès Pallière , La campagne des Bauges, Cabédita, 1997. — Mémoire des hommes. — MemorialGenweb. — Note Annie Pennetier.

Michel Aguettaz

Version imprimable