Né le 7 décembre 1923 à Aix-les-Bains (Savoie), mort en action le 10 juin 1944, au plateau du Revard, commune Les Déserts (Savoie) ; employé ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Eugène Lanoz vivait à Aix-les-Bains. Il était célibataire et employé.
Membre des Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP), répondant à l’ordre de mobilisation lancé par le chef AS du secteur, il fit partie du premier groupe aixois à rejoindre le plateau du Revard au matin du 7 juin. Dans la nuit du 9 au 10 juin, l’occupant allemand lança une attaque contre les volontaires rassemblés sur le plateau. Eugène Lanoz avec son groupe des FUJP tinrent une position de protection et livrèrent combat pour couvrir la retraite du PC du capitaine Héritier alors que le plateau avait été investit par les Allemands. Le jeune résistant fut tué vers huit heures du matin tandis qu’il décrochait avec ses camarades de combat.
Il a été inhumé dans le carré militaire du cimetière d’Aix-les-Bains.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué interné résistant (DIR) et soldat FFI. Il a été décoré de la Médaille de la Résistance le 26 juin 1960, parution au JO du 1er juillet 1960.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts et le monument 1939-1945 à Aix-les-Bains et sur le monument du Revard à Pugny-Chatenod.
Les Déserts, Pugny-Chatenod : Le Revard (Savoie), 10 juin 1944
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Rhône 3808 W 1295. — AVCC, SHD, AC 21 P 68313 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16P 336952 (nc). — Mémoire des hommes. — Musée savoisien. — MémorialGenweb.

Michel Aguettaz

Version imprimable