Né le 25 août 1913 à Vernou-sur-Brême (Indre-et-Loire), fusillé par condamnation le 27 octobre 1942 à Avon-les-Roches (Indre-et-Loire) ; jardinier à la ville de Tours ; FTPF.

Fils d’un vigneron, domicilié à Tours, marié le 14 octobre 1936 avec Paulette Vaultier en Saône-et-Loire, père de deux enfants, jardinier municipal, Lucien Arnoult Il fut membre de l’OS (Organisation spéciale) puis des FTPF et participa à des sabotages. Il fut arrêté le 15 ou 17 juin 1942 à Vernon-sur-Brenne (Indre-et-Loire) et interné à la prison de Tours. Il reconnut être l’auteur des trois attentats à la bombe commis à Tours le 12 janvier 1942 dans les bureaux de l’armée d’occupation.
Le tribunal de la Feldkommandantur 588 de Tours le condamna à mort le 23 octobre 1942. Voir Paul Desormeaux. Il a été fusillé e 27 octobre 1942 au camp de Ruchard, à Avon-les-Roches (Indre-et-Loire).
Lucien Arnoult fut homologué à titre posthume caporal FFI.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen, BVIII 3, liste S 1744 (notes de Thomas Pouty). – État civil, Vernou.

Claude Pennetier

Version imprimable