Né le 18 juillet 1906 à Montcy-Notre-Dame (Ardennes), mort en action le 26 août 1944 à Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne) ; résistant Front national pour l’indépendance et FFI.

Roger François Joseph Cailteux était le fils de Jules Eugène Cailteux et de Marie Volet. Marié à Lucienne Alice Milliquet, le couple était domicilié 14 rue du Commerce à
Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis).
En juin 1940, suite à des blessures il fut démobilisé. Pendant l’occupation, artisan, il employait des réfractaires au STO dans son entreprise de transports.
Il participait à la résistance, dans le cadre du Front national pour l’indépendance depuis mars 1944 puis dans le secteur Est, 1er régiment de Paris 12e Compagnie du capitaine Fabre dans lequel il était chef de trentaine.
Il fut tué par une balle allemande lors des combats de la libération le 26 août 1944 à Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne) au lieu-dit la Source, quartier de Coeuilly, rue de Sévigné à 8h30. Alors qu’il portait un message au poste de commandement dans le centre de la ville, il fut abattu par une patrouille allemande, avec Paul Bélanjon, Jean Delubac (16 ans) et Victor Coupé.
Inhumé à Noisy-le-Grand, son nom est gravé sur le monument aux morts de la commune.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué sergent-chef FFI de la 12e compagnie du 1er régiment FFI zone Est, à parir du 18 août 1944, parution au JORF le 2 juin 1946 (page 4841).
Sources

SOURCES : Arch. mun. Champigny-sur-Marne, 4h. — AVCC, Caen, AC 21P 36960 (nc). — Service historique de la Défense, Vincennes, GR 16 P 101127. — Acte de décès n°133, Noisy-le-Grand. — Site Mémorialgenweb.

Annie Pennetier

Version imprimable