Né le 30 janvier 1877 à Jarrie (Isère), massacré le 13 juin 1944 à Sarras (Ardèche) ; teinturier ; victime civile.

Émile, Maurice, Alexandre BÉRANGER était le fils d’Alexandre BÉRANGER, gantier, et de Marie Arnaud, son épouse.
Il épousa Justine Campana le 24 février 1900 à La Turbie (Alpes-Maritimes). Il exerçait alors la profession de teinturier.
Le couple divorça le 15 juin 1906.
N’ayant pas été recensé, probablement en raison du changement de département, il n’effectua pas son service militaire mais fut recensé en 1906 dans les Alpes-Maritimes. Il habitait alors à Nice.
Appelé à l’activité, il rejoignit le régiment d’infanterie d’Antibes (Alpes-Maritimes) le 3 août 1914 puis passa en renfort au 112e RI de Toulon (Var) le 15 septembre 1914.
Il fut détaché aux poudreries de Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône) du 31 août 1915 au 12 février 1919, date à laquelle il fut rendu à la vie civile.
Il s’installa alors à Paris (Seine, Paris), 68 boulevard Beaumarchais.
En 1944, il habitait à Sarras (Ardèche).
Le 13 juin 1944, un soldat allemand qui contrôlait les usagers de la route entre Andance (Ardèche) et Sarras fut tué par un résistant qui circulait en automobile. En représailles cinq habitants d’Andance furent massacrés par des Allemands arrivés en camion. Continuant leur route ils arrivèrent à Sarras vers 18h30 et poursuivirent leur action de représailles.
Les Allemands détruisirent et incendièrent à la grenade plusieurs bâtiments. Un vieillard invalide ne dut de pas brûler vif qu’au courage d’un "Malgré-nous" lorrain qui le sortit de sa maison en feu par une fenêtre au moyen d’une échelle.
Vers 19 h30, Émille Béranger fut abattu de plusieurs balles alors qu’il se trouvait sur la RN 86 au quartier de Silon.
La mention « Mort pour la France » ne figure pas sur son acte de décès.
Son nom figure sur le monument aux morts de Sarras.
Trois autres habitants de Sarras furent victimes de cette opération de représailles : Jean-Marie Buffat, Paul Chavanon et Marthe Saint-Sorny.


Voir : Andance et Sarras, 13 juin 1944
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 311785 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 224. — Arch. Dép. Alpes-Maritimes, RMM, Nice, 1906, mat. 1901. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Geneanet. — État civil, acte de naissance n°5, acte de mariage n°6, acte de décès n°20.

Jean-Luc Marquer

Version imprimable