Né le 17 janvier 1895 à Vallon, aujourd’hui Vallon-Pont-d’Arc (Ardèche), tué dans une attaque aérienne allemande le 18 août 1944 à Vallon ; cultivateur ; victime civile.

Camille, Joseph Nury était le fils de Victor Nury, cultivateur, et de Justine, Louise Champetier, son épouse.
À sa naissance la famille habitait au quartier du Grand-Jardin à Vallon, aujourd’hui Vallon-Pont-d’Arc (Ardèche).
En 1911, la famille s’était agrandie d’un garçon, né en 1906.
Ajourné en 1914, 1915 et 1916 pour faiblesse, il fut finalement incorporé le 3 septembre 1917 au 61e RI. Il fut classé service auxiliaire le 4 décembre 1917 et définitivement inapte à servir aux armées le 9 avril 1918.
Il passa au 112e RI le 23 juillet 1918 et fut rendu à la vie civile le 23 septembre 1919.
Sa fiche matricule indique qu’il fut distillateur, puis cultivateur.
Il épousa Germaine, Louise Fabregoule le 20 août 1921 à Lagorce (Ardèche). Le couple eut au moins trois enfants.
En 1936, la famille habitait avec les parents de Camille Nury, toujours au Grand-Jardin à Vallon. Il exerçait la profession de distillateur.
Le 18 août 1944, à 8h30 du matin, plusieurs avions allemands mitraillèrent les rues de Vallon et lancèrent quatre bombes. L’attaque aérienne fit cinq morts, dont Camille Nury, tué alors qu’il se trouvait boulevard Peschaire-Alizon.
Il y eut en outre sept blessés et 18 maisons furent détruites ou endommagées.
Camille Nury obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument aux morts de Vallon-Pont-d’Arc.


Voir : Vallon, été 1944
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 382792 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 232. — Arch. Dép. Ardèche, recensements Vallon 1911, p. 27 et 1936, p. 23. — Arch. Dép. Gard, RMM, Pont-Saint-Esprit, 1915, mat 967. — Geneanet. — Mémoire des hommes. — État civil, acte de naissance n°4, acte de décès n°35.

Jean-Luc Marquer

Version imprimable