Né le 12 mai 1910 à Avignon (Vaucluse), massacré le 26 août 1944 à Vallon, aujourd’hui Vallon-Pont-d’Arc (Ardèche) ; mécanicien ; victime civile.

Benjamin, Louis Gourmet était le fils d’Auguste, Romain Gourmet, biscuitier, et de Marie, Louise, Jeanne Audoyer, son épouse. À sa naissance, la famille habitait 67 rue Carrederie à Avignon (Vaucluse).
Il épousa Gilberte, Nancy Gralhon le 12 janvier 1933 à La Grand-Combe (Gard).
En 1944, Benjamin Gourmet, mécanicien, et Alfred Chaptal étaient employés de "La Grand’Combienne", à Vallon, aujourd’hui Vallon-Pont-d’Arc (Ardèche).
Le 26 août 1944, peu avant 9h00, des soldats allemands leur donnèrent une heure pour trouver un train de pneus pour Traction avant. Accompagnés d’une escouade, ils se rendirent chez un garagiste. Le garage fut perquisitionné, sans résultat. Quelques minutes plus tard, l’heure écoulée, les Allemands firent croire aux deux hommes qu’ils les libéraient et les abattirent dans le dos entre deux rangs de vigne, quartier de l’ancienne gare.
Benjamin Gourmet obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument aux morts de Vallon-Pont-d’Arc.


Voir : Vallon, été 1944
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 350056 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 232. — Geneanet. — Mémoire des hommes. — Informations de Pierre Bonnaud. — État civil, acte de naissance n°302, acte de décès n°39.

Jean-Luc Marquer

Version imprimable