Né le 13 avril 1909 à Paris (XVe arr.), mort le 12 août 1944 à Les Bordes (Loiret) ; serrurier ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Victor Émile CLÉMENT était le fils posthume de Jules Alexandre CLÉMENT, couvreur, décédé le 25 septembre 1908 à l’âge de 28 ans et de Louise Alice Rouillon, sa veuve, âgée de 28 ans, journalière, domiciliée 32 rue Letellier, à Paris XVe arrondissement (Seine, Paris). Il se maria le 26 septembre 1931 à Paris (XVe arr.) avec Madeleine Roesslé. Il exerçait alors la profession de serrurier.
Il entra dans la Résistance au maquis de Chambon-la-Forêt section de Lorris (Loiret), où ses services furent homologués du 1er au 12 août 1944.
Le 12 août 1944, les résistants tendirent une embuscade aux Allemands en retraite qui se repliaient dans la direction de Montargis (Loiret). Il y eut de violents combats qui se poursuivirent jusqu’à la nuit. Les maquisards réussirent ensuite à décrocher et à se regrouper au camp du Ravoir. Neuf d’entre eux furent tués et sept autres blessés. On ne sait pas si Victor CLÉMENT fut tué au combat ou exécuté. Il décéda à Les Bordes et figure dans la liste des FFI du Loiret tués au combat.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il est inhumé au Carrefour d’Orléans, à Lorris (Loiret).
Son nom figure sur la plaque commémorative des FFI du Loiret, dans le musée départemental de la Résistance et sur les cénotaphes du maquis de Lorris, à Lorris (Loiret).
Sources

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 46182 (nc) ; SHD, Vincennes, GR 16 P 133383 (nc) et GR 19 P 45/1, pages 40 et 119.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil, acte de naissance n° 1215, acte de mariage n°2118.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable