Né le 25 novembre 1888 à Vaolin (Roumanie), massacré le 1er avril 1944 à Saint-Pantaléon-de-Larche (Corrèze) ; victime civile d’origine juive.

La division Brehmer poursuivit en Corrèze la traque des résistants et des Juifs commencée en Dordogne le 26 mars 1944.
Le 30 mars dans la matinée le bourg de Larche, à la limite de la Dordogne et de la Corrèze, non loin de Brive, fut encerclé. Les Juifs réfugiés dans la commune furent raflés. Trois hommes furent abattus entre le 30 mars et le 1er avril, jour de la découverte de leurs corps vers 19h au-lieu-dit Puyfaure, sur la commune voisine de Saint-Pantaléon-de-Larche. Il s’agissait de Léon Cohen*, de Henri Spingarn* et de Jean Vitling.
Concernant Jean Vitling, nous n’avons aucun autre renseignement que sa date et son lieu de naissance. La recherche sur le site de Yad Vashem est restée infructueuse.
Il n’existe pas de stèle commémorant leurs exécutions.
Sources

SOURCES : Guy Penaud, Les crimes de la division Brehmer, La traque des résistants et des juifs en Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne (mars-avril 1944), Périgueux, Éditions La Lauze, 2004, p. 254, 406. — Paul Mons, La folie meurtrière de la division Brehmer, mars-avril 1944, Dordogne-Corrèze, Haute-Vienne, Brive-la-Gaillarde, Éditions Les Monédières, 2016, p. 148. — Mémorial de la Shoah, CDJC, CC-XVIII 38a 002, Liste, non datée, des déportés et des crimes de guerre commis par les Allemands dans la région de Brive, 1944-1945, 2 p. Fonds FSJF. (en ligne, consultée le 24/08/2018).

Dominique Tantin

Version imprimable