Né le 2 février 1897 à Bar-sur-Aube (Aube), massacré le 28 août 1944 à Bourguignons (Aube) ; directeur commercial ; victime civile.

Robert Lange était le fils de Clément Paul, fumiste et de Zélie Maître, sans profession. Il se maria le 21 mars 1922 à Troyes (Aube) avec Pierrette Marguerite Rose Olga Girardin. Il était domicilié rue Thiers, à Troyes et résidait à l’époque à Bourguignons. Il exerça le métier d’employé de banque puis fut directeur commercial dans une imprimerie en 1937.
Il fut incorporé le 10 janvier 1916 au 13e régiment d’infanterie puis le 3 novembre 1916 au 106e régiment d’infanterie. Il fut fait prisonnier le 27 mars 1918 à la sucrerie de la Boissière (Somme). Il fut interné en Allemagne et rapatrié le 1er février 1919. Il fut démobilisé le 3 avril 1919 et se retira à Troyes (Aube).
En 1944, il résidait à Bourguignons. Il n’est pas mentionné comme appartenant à la Résistance et le mémorial Genweb le désigne en temps que victime civile. Cependant il fut tué au côté de résistants du maquis Montcalm lors d’un engagement avec les Allemands le 28 août 1944, à Bourguignons. Son corps fut retrouvé le 1er septembre à 13 heures au lieu-dit "Le Val des Noyers", et l’acte fut dressé le jour même sur la déclaration de Edmond Jarinot, âgé de 55 ans, domicilié à Bourguignons.
Son nom figure sur le monument commémoratif du 28 août 1944, à Bar-sur-Seine et sur la plaque commémorative du musée de la Résistance à Mussy-sur-Seine (Aube).
Sources

SOURCES : Mémorial Genweb.— Registres Matricules militaires.— État civil (actes de naissance et décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable